Contexte

Les résistances aux antibiotiques augmentent dans le monde entier sur un mode épidémique. Elles compromettent le traitement d'infections graves chez l'homme, et entraînent des coûts considérables en raison d'une mortalité accrue, de maladies et de séjours hospitaliers prolongés, de traitements onéreux (antibiotiques, interventions chirurgicales, etc), et de mesures d'isolement. Les groupes particulièrement menacés sont les enfants, les personnes âgées, celles qui souffrent de maladies chroniques, ainsi que les patients hospitalisés de manière générale. De plus, une extension du problème se profile dans le secteur ambulatoire et la population générale.

La surveillance de l'antibiorésistance est une stratégie essentielle pour la contrôler, de même que la surveillance de la consommation d'antibiotiques. En Suisse, il n'existait jusqu'ici aucun instrument approprié pour ces surveillances. Avec anresis.ch, la Suisse dispose pour la première fois d'un instrument représentatif permettant une surveillance globale pour le contrôle de l'antibiorésistance.